Comment investir dans l'immobilier d'entreprise ?


Comment investir dans l'immobilier d'entreprise ?

À l'approche de la retraite, vous avez eu la bonne idée d'investir dans l'immobilier d'entreprise pour vous constituer un revenu stable et pour assurer l'héritage de vos enfants. Malheureusement, vous ne savez pas comment ni par où commencer. Si votre objectif est la réalisation d'un placement immobilier hautement lucratif et quasiment sans risque, voici la piste à suivre.

Investir dans l'immobilier d'entreprise en tant que particulier

Il y a plusieurs façons pour le particulier d'investir dans l'immobilier d'entreprise, mais retenons quelques-unes, les plus avantageuses.

  • La solution SCI : c'est une solution qui consiste à créer (avec des associés ou des amis) une société civile immobilière à travers laquelle le bien sera acquis et loué. En matière de gestion, la SCI permet d'éviter certains inconvénients de l'achat en indivision, notamment en cas de désaccord pouvant bloquer la prise de décision. La SCI permet également d'optimiser la transmission d'un patrimoine immobilier. Il est bien plus facile de partager équitablement des parts de société plutôt qu'un appartement.
  • La solution SNC : pour cet investissement, le particulier doit créer une société en nom collectif (SNC). Les avantages en la matière sont notamment d'ordres fiscaux. En effet, la SNC bénéficie d'une déduction des frais de mutation quinquennaux, d'un amortissement annuel du prix du local (hors terrain), d'une déduction de la totalité des intérêts et, en cas de déficit : imputation de la quote-part des associés sur leur revenu global sans plafond.

Immobilier professionnel : quel intérêt pour l'investisseur ?

L'immobilier d'entreprise est avant tout synonyme de TRI élevé, dans la plupart des cas, aux alentours de 3 à 4 %, voire plus si les locaux concernés sont situés dans une zone à forte potentialité (dans les centres-villes, dans les rues commerciales ou les zones industrielles pour les bureaux). En général, ce rendement avantageux s'explique par des frais de gestion réduits et un système de bail flexible. Les immobiliers professionnels se gèrent plus facilement une fois entre les mains d'une entreprise.

Néanmoins, avec cet investissement les risques ne sont pas absents. Pour ce qui est le cas des immeubles situés en périphérie, les vacances locatives ne sont pas rares et parfois les coûts des travaux sont plus élevés que dans les biens immobiliers résidentiels. Malgré ces quelques bémols, ce type de placement bat encore son plein et est particulièrement attractif dans les grandes villes et les zones dynamiques, comme en Île-de-France ou dans les régions PACA et Rhône-Alpes.

Investissement immobilier : qu'est-ce qui est rentable actuellement ?

Pour réussir dans l'investissement professionnel, il faut connaître ce qui est potentiellement rentable et ce qui ne l'est pas. En ce moment, les placements rentables sont :

  • Les placements à long terme : avec autant d'atouts, les placements immobiliers à long terme ne sont pas faciles à dénicher. Parmi les sociétés les plus lucratives, quelques noms sont à surveiller dont SOFIBUS, la société immobilière de Frédéric Hottinger dont l'action a connu une progression importante en l'espace de quelques années.
  • Logement occupé : des revenus immédiats. Si vous envisagez un investissement locatif, pourquoi ne pas prospecter du côté des logements déjà loués ? Ainsi, vous n'aurez pas à chercher un occupant et vous percevrez un loyer dès le premier mois de votre accession à la propriété. Pour en trouver rapidement, privilégiez l'accompagnement d'un notaire à qui les propriétaires confient souvent la vente de leur héritage. Vous pouvez aussi solliciter un des experts en immobilier travaillant chez Frédéric Hottinger qui saura mettre toutes les chances de votre côté.